CEJN développe des coupleurs anti-pollution pour SCANIA

CEJN développe des coupleurs anti-pollution pour SCANIA

Le site de production SCANIA de Södertälje, en Suède est une usine impressionnante. Comme visiteur, vous êtes immédiatement saisi par l’énergie positive qui se dégage tant du fait de la coopération au sein du personnel que de l’organisation du site. Le site emploie quelques 9000 personnes qui travaillent notamment à la production, au développement, aux tests ainsi qu’à la peinture de moteurs diesel. Au sein de cette chaine, on trouve un produit CEJN spécialement développé pour simplifier certaines opérations chez SCANIA, un « embout fuel » issu de la gamme de coupleurs anti-pollution non-drip.

Le groupe SCANIA, emploie au total 42.000 personnes  et est bien connu pour ses camions et ses chaînes de production très automatisées. Les volumes de production sont le plus souvent à leur maximum, et aux dires de SCANIA, une part importante de leur succès résulte de leur capacité à s’adapter très tôt à des normes de pollution différentes en Europe. Par exemple l’EURO 6.  «Nous avons investi très tôt, ce qui nous permet d’en recueillir les bénéfices aujourd’hui tout en étant prêts pour l’avenir» précisent Björn Davidson et Sinisa Jakovljevic, techniciens progrès chez SCANIA. Leur mission consiste à prévoir de futures fonctions, assister les cellules de production au niveau de l’équipement et trouver des solutions pour optimiser les flux de production. Et c’est au niveau de cette optimisation des flux de production que nous retrouvons CEJN.

Un raccord rapide CEJN non-drip spécial – le « fuel nipple ». Cette adaptation spéciale de CEJN, consistant en une partie mâle et une partie femelle, a fourni à SCANIA une solution étanche pour leurs cellules d’essais. Ce « fuel nipple » (embout fuel) comme on le nomme chez SCANIA, se raccorde directement sur les moteurs dans les cellules de tests. C’est également le principal point de connexion. Comme SCANIA produit plus de 300 moteurs par jour, cette étanchéité est primordiale. Avec 90 moteurs sur la chaîne, nous ne pouvons pas admettre de défauts d’étanchéité dans les cellules d’essais qui pourraient générer des zones polluées, de la saleté ou des risques d’incendies. « C’est pour cela que nous avons choisi CEJN », dit Björn.

Sinisa Jakovljevic & Björn Davidsson, 
Process technicians, SCANIA

Air pockets eliminated
Moreover, the fuel nipple is also providing additional positive side effects during engine testing that SCANIA did not expect. Getting rid of all the air pockets in the system when filling up with diesel used to be a time-consuming task. However, due to the sealing function of the fuel nipple SCANIA is now able to create a vacuum in the fuel system, ensuring a quick and smooth filling process. The sealed vacuum also creates back flow that speeds up the process. “This saves a lot of time and money,” states Sinisa.

Development cooperation. The partners started working together in 2005 and since then modifications have been made to optimise the “Fuel Nipple” even further. “We are very happy with the product. It exceeds expectations and is a cost saver for us,” says Björn. However, there is always room for improvement and the partners are now in the process of developing new optimised versions and sizes of the nipple. Another target is to facilitate and optimise the cleaning process inside the coupling.

“As an engineering partner it is very important to listen to the customer in order to find new ways to adapt the design,” says Henric Karlsson, Key account manager at CEJN Norden AB, and continues “It is very satisfying for CEJN to have been part of such an improvement for a customer like SCANIA”.

2017-10-30