Minimiser les fuites d’air coûteuses dans les systèmes d’air comprimé

Minimiser les fuites d’air coûteuses dans les systèmes d’air comprimé

Avez-vous une fuite d’air comprimé ? C’est le moment de contrôler vos raccords rapides pour commencer à économiser de l’énergie.

Les fuites d’air peuvent survenir à n’importe quel point du système d’air comprimé, mais elles sont surtout observées autour des raccords rapides, filetages, unions, joint/points de jointure, coupleurs, bagues, tuyaux, valves, soudures, conduites, accessoires, dessicateurs d’air, raccords de tuyauterie, dispositifs de fixation rapides, FRL (filtre/régulateur/ lubrificateur), réservoirs de condensation/purgeurs, valves et brides.

Le taux de perte d’air est proportionnel à la pression et aux volumes d’air à l’intérieur du système défaillant (il croît avec la hausse des pressions/volumes du système) et la taille du point de fuite au niveau du tuyau ou du raccord. Selon le département américain de l’énergie, le coût de production de 1000 pieds cubes (soit un peu plus de 28 m3) d’air comprimé à 100 PSI va de 18 à 32 cents US par pied (ce qui veut dire qu’un trou de 1/16” (soit un peu plus de 1,5 mm) dans le tuyau peut coûter dans les 600 dollars US (soit environ 610 €) par an.

Si une fuite d’air peut coûter cher, le problème va toutefois bien au-delà d’une facture d’électricité excessivement élevée. Les fuites d’air impliquent aussi une perte de pression du système, ce qui réduit la performance des outils à air comprimé et autres équipements pneumatiques. Ce défaut de pression peut augmenter les temps de production et impacter la qualité du produit fini.

Quand la pression de l’air tombe sous les seuils de PSI optimaux pour les outils à air comprimé et les machines pneumatiques, la solution immédiate et simple peut sembler être d’augmenter la pression au niveau du compresseur d’air. Mais il n’est pas recommandé d’augmenter la pression dans l’ensemble du système à air comprimé pour augmenter la pression d’air d’une unique ligne. Des pressions plus élevées au niveau du compresseur vont lui demander des cycles plus fréquents, ce qui accroît les coûts d’électricité et réduit potentiellement la durée de vie d’un compresseur coûteux. Des pressions plus élevées peuvent aussi induire une défaillance prématurée d’un système de tuyaux et accessoires pneumatiques autrement en bon état. Dès lors que d’autres éléments du système pneumatiques commencent à tomber en panne, les dépensent augmentent de façon drastique du fait des opérations de maintenance et des arrêts provisoires ou définitifs de lignes.

Quand les coûts énergétiques atteignent un seuil critique ou que les problèmes d’alimentation en air ne peuvent plus être ignorés, certains fabricants choisissent de mandater une entreprise tierce pour réaliser un audit du système d’air comprimé. Ces entreprises font des calculs à partir du débit volumétrique (CFM), de la pression de service (PSIG), du temps de cycle du compresseur, de la pression atmosphérique et de facteurs de correction. Ils utilisent des appareils tels que des jauges de pression aval et des détecteurs ultrasonique de fuite. Au final, ils fournissent au client une liste de lacunes et de recommandations pour optimiser leur système d’air comprimé.

Si vous envisagez de demander un audit, contrôlez d’abord les 10 derniers mètres de vos tuyaux d’air et leurs raccords. C’est la portion de ligne/tuyau d’air la plus sollicitée. Elle est donc celle qui risque le plus de dommages liés à l’usure. Rappelez-vous que le taux idéal de fuite d’air est zéro et que si vous entendez un bruit de fuite, vous devez la faire réparer le plus rapidement possible. Les extrémités des lignes sont souvent équipées de connexions rapides (raccords rapides, raccords encliquetables). Ces raccords sont connectés et déconnectés d’innombrables fois, traînés au sol dans l’atelier, lâchés de hauteur d’homme sur du béton dur. Si un raccord rapide fuit, remplacez-le toujours par un raccord rapide de la meilleure qualité possible pour renforcer la robustesse et la durabilité de l’ensemble du système d’air comprimé.

Quand on parcourt les lignes pour localiser les fuites, le nombre de fuites d’air peut sembler massif pour une équipe de maintenance déjà submergée par son travail de routine. Quel que soit l’endroit où est localisée la fuite, quelle que soit sa taille et même si elle semble insignifiante, toute fuite d’air vous coûte de l’argent. Maîtriser toutes les fuites d’air n’est pas forcément facile, mais dès lors que l’air comprimé est un élément critique des secteurs de la production manufacturière, de la sylviculture, des industries chimiques, automobiles, agro-alimentaires, pharmaceutiques et électroniques, la meilleur pratique consiste à réparer les fuites d’air au fur et à mesure pour permettre une poursuite des activités aussi sûre et efficace que possible.

Articles Similaires

Économiser de l’argent en aménageant un poste de travail sûr

Économiser de l’argent en aménageant un poste de travail sûr

Utilisez-vous un manifold pour vos opérations d’air comprimé ? A quel point est-il sûr pour vos ouvriers ? A quel point est-il efficace ? Implique-t-il un gros travail de maintenance ? Aussi bon que...

Réduire les coûts de changements dans vos lignes de production

Réduire les coûts de changements dans vos lignes de production

Dans cet article, nous allons passer en revue divers éléments qui coûtent du temps et de l’argent dans les opérations de changement d’outils et vous donner des moyens de réaliser des économies - de...

Éviter les pertes de pression dans les systèmes hydrauliques

Éviter les pertes de pression dans les systèmes hydrauliques

Découvrez comment éviter les pertes de pression dans votre système hydraulique en utilisant le raccord rapide correct. Apprenez à sélectionner le bon...